Microsoft offense (encore) la communauté Linux



Microsoft est contraint de s’excuser pour un scandale qui porte désormais le nom de  » Gros Nichons  » .

B1B00B5

0xB16B00B5 est un code qui a choqué la communauté des développeurs et a soulevé une très grande polémique aux États-Unis, révèle la BBC. Il correspond à une partie du code permettant de faire tourner les logiciels de Microsoft sur les systèmes d’exploitation Linux.

Si vous ne vous en êtes pas rendu compte, c’est du « Leet Speak » qui en anglais donne Big Boobs, littéralement « Gros Nichons » dans la langue de Molière.

Une offense signalée par l’un des développeurs du noyau Linux, Paolo Bonzini, en postant le commentaire suivant : « Quelqu’un a essayé d’être drôle, je suppose« .

De son coté, Microsoft s’est empressé de publier un communiqué. « Nous remercions la communauté pour nous avoir rapporté ce problème, et nous nous excusons pour cette chaîne offensante« . Il a annoncé préparer rapidement un patch correctif pour la changer, répondant ainsi aux appels lancés par certains développeurs Linux.

Matthew Garrett, un employé Red Hat, avait lui aussi dénoncé sur son blog, un « comportement puéril, qui contribue à faire persister l’idée selon laquelle le développement de logiciels est un club de garçons, et où les filles ne sont pas les bienvenues ». Ce féministe convaincu révèle que la première version du code utilisait une chaîne de caractères tout aussi choquante: 0x0B00B135, laissant ainsi apparaître le non moins osé « BOOBIES« .

Selon la BBC, c’est un grand débat de moralisation qui s’est depuis lancé sur le « Linux mailing list ». On y dénonce tout le sexisme qui se dégage de cette affaire et les développeurs réfléchissent aux changements à opérer dans leur conduite.

A propos de A. Benlamara

Un commentaire

Répondre

Votre adresse email ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont marqués d'une étoile *

*

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>

Revenir en haut de la page